Tropical Bolivia

Leaving from Sucre, we take a nice road heading North. Impressive valleys!

En partant de Sucre, nous empruntons une jolie route qui va vers le Nord. Les vallées sont impressionnantes!P1160996 P1160998

We cross small villages were life seems very “tranquilo”. Actually a lot of Bolivians are very peaceful, it is nice to interact with them, they always try to help us and taking time to do so doesn’t seem to be a problem.

Nous traversons de petits villages où la vie semble bien “tranquilo”. Les Boliviens sont d’ailleurs bien tranquilles de manière générale, c’est agréable d’échanger avec eux, ils essaient toujours de nous aider, et y passer un peu de temps n’a jamais l’air de poser problème.P1160999

Fruit salads are excellent!

Les salades de fruit sont excellentes!P1170004

The next day, the sceneries are even more impressive.

Le lendemain, les panoramas sont encore plus impressionnants.P1170005

An atypic road, probably built by the Romans 😉

Une drôle de route, sans doute construite par les Romains 😉P1170006 P1170007P1170011 P1170012

Today, we go for a little extra and have lunch at the Hilton.

Aujourd’hui c’est fête, déjeuner au Hilton.P1170013

A nice section of the supposedly paved road to Samaipata… which turned out not to be paved at all…

Un bon tronçon de la route menant à Samaipata. On nous avait dit qu’elle était goudronnée, mais en réalité pas du tout…P1170018

As the altitude goes down, the vegetation changes completely and becomes a lot more lush.

Au fur et à mesure que l’altitude diminue, la végétation change du tout au tout et devient beaucoup plus luxuriante.P1170020

Clouds start to appear as we approach “La Siberia”. We find the name very funny…

Des nuages apparaissent alors que nous approchons de “La Siberia”. Le nom nous fait bien rire…P1170022

… Until we actually are in La Siberia, and then all of a sudden it is not so funny anymore! We are caught into the clouds, it is completely damp, there is a lot of mud, we can hardly see where we are going and it is also quite cold. Maybe the name is well chosen after all.

… Jusqu’à ce qu’on arrive à la Siberia, et là tout d’un coup ce n’est plus si drôle! Nous sommes emprisonnés dans les nuages, c’est complètement détrempé, la piste est une marre de boue, on peut à peine voir où on va, et il fait aussi bien froid. Finalement le nom n’était peut-être pas si mal choisi.P1170027

A long half an hour of struggling through this, and then it is over as quickly as it started. If the bike wasn’t covered with mud we could almost think we dreamt it!

Après une bonne demi-heure un peu galère, nous ressortons du nuage aussi vite qu’on y est entrés. Si la moto n’était pas couverte de boue on pourrait presque croire qu’on aurait rêvé cet épisode!P1170028 P1170029

We halt in the village of Samaipata. It is becoming a bit touristy, and we don’t find it particularly charming, but the visit of the nearby fort is really worth it, starting with the great view over the surroundings.

Nous faisons étape au village de Samaipata. Cela devient assez touristique et nous ne sommes pas vraiment charmés, néanmoins la visite du fort à quelques kilomètres vaut vraiment le détour, à commencer par la formidable vue sur les environs.P1170035 P1170036

The fort, a massive rocks sculpted with sacred symbols such as reptiles and pumas.

Le fort, un énorme rocher sculpté avec des symboles sacrés comme des reptiles et des pumas.P1170037 P1170038 P1170044

We continue our tropical adventure towards Santa Cruz.

Nous poursuivons notre aventure tropicale en prenant la direction de Santa Cruz.P1170047 P1170049

At the toll gates, the orange sellers rush on the trucks or bus that pass by.

Au péage, les petites marchandes d’oranges se précipitent sur les camions ou les bus qui passent.P1170053P1170056

It also work for the bikes, practical.

Ça marche aussi pour la moto, pratique.P1170055

On Santa Cruz ring, we are back among building and malls… We pass by without stopping.

Sur le périphérique de Santa Cruz, on est projetés au milieu des immeubles et des malls… On continue sans s’arrêter.P1170057

We continue to Buena Vista, a much nicer little city.

Nous poursuivons jusqu’à Buena Vista, une petite ville bien plus charmante.P1170059

There are coffee plantations nearby.

On y fait pousser du café.P1170061

We really enjoy the small fruit shops on the side of the road.

Nous apprécions bien les petites échoppes de fruits au bord de la route.P1170066

And we get to try some new varieties.

Et nous avons l’occasion de découvrir de nouvelles variétés.P1170076

Not much to eat once you have removed the skin and the stone, but it is quite tasty!

Pas grand chose à manger une fois qu’on a enlevé la peau et le noyau, mais c’est très bon!P1170079

Next destination: Villa Tunari.

Prochaine destination: Villa Tunari.P1170080 P1170088 P1170094 P1170095 P1170096 P1170101 P1170104

And we end our loop in the low, warm and green Bolivia in Cochabamba. What a striking contrast with the Salar and the cities of Potosi & Sucre! Bolivia does have several faces, and you will discover more in the next article :-).

Et nous terminons notre boucle dans la Bolivie basse, chaude et verte à Cochabamba. Quel contraste avec le Salar et les villes de Potosi & Sucre! La Bolivie a vraiment plusieurs visages, et vous en découvrirez enocre d’autres dans notre prochains article :-).P1170112

La Paz, the temple of the Sun and Titicaca lake – La Paz, le temple du soleil et le lac Titicaca

Arriving in La Paz is quite of an experience. We are riding the altiplano, wondering if we are really getting closer. And then, 3 kilometers before reaching our destination, the whole city appears in a huge basin, very impressive!

Arriver à La Paz est une expérience. Nous roulons sur l’altiplano, nous demandant si nous approchons bien de la capitale. Et là, 3 kilomètres avant d’atteindre notre destination, la ville entière apparaît dans une immense cuvette, très impressionnant!P1170157

To get to the city-center in the short way, we drive on really steep streets.

Pour rejoindre le centre-ville par la voie rapide, nous empruntons des rues vraiment raides.P1170155

The next morning, we start our visit of the city with 4 small museums: museum of ethnography and folklore, museum of gold, Casa de Murillo (an old colonial house) and museum of the sea (to explain how Bolivia lost its access to the Pacific ocean). A nice blend of Bolivian culture and history!

Le lendemain matin, nous entamons notre visite de la ville avec 4 petits musées: le musée d’ethnographie et du folklore, le musée de l’or, la Casa de Murillo (une ancienne demeure coloniale) et le musée de la mer (pour relater comment la Bolivie a perdu son accès à l’océan Pacifique). Un bon concentré de culture et d’histoire bolivienne!P1170117

We continue with a walk in the city. It is not as charming as Sucre but there are some nice colonial buildings.

Nous continuons par une petite promenade dans la ville. Ce n’est pas aussi charmant que Sucre mais il y a de beaux bâtiments coloniaux.P1170119 P1170120

The next day, we go for a day trip to Tiwanaku, the temple of the Sun. A good opportunity to breathe some fresh air. We hire a guide to explain us all about the interesting civilization of the Tiwanakotas and the ruins, and he is very good at it.

Le lendemain, nous partons en excursion pour la journée à Tiwanaku, le temple du soleil, l’occasion de respirer un peu d’air frais. Nous embauchons un guide pour tout nous apprendre sur la civilisation passionnante des Tiwanakotas et sur les ruines, et il est vraiment très calé.P1170125

At the entrance of the site, there is a stone megaphone that was used to communicate between the temples. It works really good!

A l’entrée du site, il y a un porte-voix en pierre qui était utilisé pour communiquer entre les temples. Ça marche super bien!P1170126

And it doesn’t stop here, the inside of the megaphone is shaped like a human eardrum, so you can also use it the other way around to hear better. Smart isn’t it?

Et ça ne s’arrête pas là, l’intérieur du porte-voix reproduit la forme d’un tympan humain, on peut donc également l’utiliser dans l’autre sens pour mieux entendre, habile!P1170146

The ruins of the observatory. The Tiwanakotas created a pond on top of it, this way they could look at the reflection of the stars in the water instead of breaking their necks looking at the sky, they were really smart.

Les ruines de l’observatoire. Les Tiwanakotas avaient créé un bassin au sommet de l’observatoire pour pouvoir regarder le reflet des étoiles dans l’eau au lieu de se torde le cou à regarder le ciel, ils étaient vraiment fûtés.P1170127

The irrigation network.

Le réseau d’irrigation.P1170129

And the famous temple of the Sun, perfectly aligned with the rising sun at the equinoxes.

Et le fameux temple du Soleil, parfaitement aligné avec le soleil levant aux équinoxes.P1170133

Doesn’t it ring a bell?

Ça ne vous rappelle rien?P1170134

It looks like Tintin and sun temple…

On dirait Tintin et le temple du soleil…P1170135 P1170139

The door of the Sun, with the god of the sun Viracocha, and an elaborate solar calendar.

La porte du soleil, avec le dieu du soleil Viracocha, et un calendrier solaire élaboré.P1170144

A monolith of Viracocha. It is both impressive by its size (it is one single block of rock weighing several tons) and by its refinment because every little corner of it is engraved in a very delicate manner.

Un monolithe de Viracocha. C’est impressionnant à la fois par sa taille (c’est un seul bloc de pierre pesant plusieurs tonnes) et par son raffinement car chaque centimètre carré est gravé de motifs délicats.P1170148 P1170149

Going back to La Paz, we are stuck in a good traffic jam.

De retour à La Paz, nous sommes coincés dans un bon embouteillage.

P1170161

And a bit later, in a street festival! Guillaume struggles to move forward between two groups of dancers while I try to find a way out walking.

Puis un peu plus tard, dans un festival de rue! Guillaume essaie tant bien que mal d’avancer entre deux groupes de danseurs pendant que j’essaie de trouver une issue à pied.P1170163

We are not unhappy when we finally manage to reach our hostel!

Nous ne sommes pas mécontents quand nous arrivons enfin à rejoindre le hall de notre hôtel!P1170164

Another curiosity in La Paz, the witches market.

Une autre curiosité à La Paz, le marché des sorcières.P1170181

You can find everything here, amulets…

On y trouve tout, des amulettes…P1170166

lama foetus (a heritage from aymara culture)

des foetus de lama (un héritage de la culture aymara)P1170168

more lama foetus…

encore des foetus de lama…P1170170

all kind of magic potions…

toutes sortes de potions magiques…P1170174

some weird smelly things probably used to cook the magic potions…

de drôles de trucs puants qui servent sans doute à préparer les potions magiques…P1170184

and also, a lot of souvenirs for tourists, witches too have a good sense of business!

Et bien sûr, beaucoup de souvenirs pour les touristes, les sorcières aussi ont le sens des affaires!P1170178

To grab something to eat, we prefer the regular market and its strawberries coated with chocolate.

Pour prendre quelque chose à manger, on préfère le marché normal et ses fraises enrobées de chocolat.P1170187

Last but not least in our Bolivian adventures: Titicaca Lake.

Et pour finir en beauté nos aventures boliviennes: le lac Titicaca.P1170189P1170202

Nice, isn’t it?

C’est beau, hein?P1170195

We take a ferry boat to reach the stretch of Copacabana.

Nous prenons un ferry pour rejoindre la bande de terre de Copacabana.P1170204

Feels like Venice gondols.

Un petit air de gondoles de Venise.P1170206 P1170211

Magellan strait.

Le détroit de Magellan.P1170216

Oops, it’s wavy on this lake!

Oula il y a des vagues sur ce lac!P1170222 P1170223

We can’t get bored with the view, what an amazing road!

On ne se lasse pas de la vue, quelle belle route!P1170224 P1170226

Copacabana cathedral.

La cathédrale de Copacabana.P1170229 P1170230

To enjoy the lake even better, we take a boat to go to Isla del Sol, the island of the sun.

Pour profiter encore mieux du lac, nous prenons un bateau pour aller à Isla del Sol, l’île du soleil.P1170242

We meet on the way Adeline and Marc, two French cyclists travelling around the world for more than 3 years now…

Nous y faisons la connaissance d’Adeline et Marc, deux cyclistes français qui voyagent autour du monde depuis plus de 3 ans maintenant…P1170244 P1170245

Arriving on the island.

Arrivée sur l’île.P1170249 P1170250

Life seems even more peaceful here than in the rest of Bolivia.

La vie semble encore plus tranquille ici que dans le reste de la Bolivie.P1170253

And the water is really cristal clear!

Et l’eau est vraiment claire!P1170260

We go on a little trek from the North to the South of the island. At this height (more than 3500 meters) we quickly get short of breath.

Nous partons pour une petite marche du Nord au Sud de l’île. A cette altitude (plus de 3500 mètres) on s’essouffle vite.P1170263

But the effort is worth it.

Mais l’effort en vaut la chandelle.P1170265 P1170266 P1170270 P1170272

We spend the night on the island, which gives us a chance to enjoy the quietness of the place even deeper.

Nous passons la nuit sur l’île, ce qui nous permet de profiter pleinement de la tranquillité du lieu.

P1170281 P1170282

The sunset is not bad either.

Le coucher de soleil n’est pas mal non plus.P1170292 P1170296

Candle dinner.

Dîner aux chandelles.P1170300

And it is time to leave this little heaven to go back on the continent.

Et il est temps de quitter ce petit paradis pour retourner sur le continent.P1170304

Before leaving the country for good, we enjoy the local specialty on the harbour, grilled trout: a delight! Bolivia, we will miss you…

Avant de quitter le pays pour de bon, nous savourons la spécialité locale sur le port, la truite grillée: un délice! Bolivie, tu vas nous manquer…P1170308

Potosi & Sucre: two nice colonial cities – deux belles villes coloniales

Leaving Uyuni to Potosi, we are more than happy to drive again on a nice scenic asphalted road.

En quittant Uyuni pour Potosi, nous retrouvons avec une grande joie une belle route asphaltée, qui traverse de surcroît de beaux paysages.fbP1160874 fbP1160876 fbP1160878 fbP1160879

We stop on the way in a small village to eat a good “almuerzo” (lunch). We quickly become fans of the “almuzerzo completo”, a menu of the day with a soup, a main course and a drink, that costs 10 to 15 bolivianos (around 1 or 2 euros) and that you can find everywhere in Bolivia.

Nous nous arrêtons en route dans un petit village pour manger un bon “almuerzo” (déjeuner). Nous devenons rapidement fans de l'”almuerzo completo”, un menu du jour avec une soupe, un plat principal et une boisson, qui coûte entre 10 et 15 bolivianos (environ 1 à 2 euros) et qu’on trouve partout en Bolivie.fbP1160881

With a bit of imagination, you could almost think you are at “Le Georges” of Paris Pompidou museum of modern art (there is a red rose on each table)…

Avec un peu d’imagination, on pourrait presque se croire au Georges de Beaubourg…fbP1160883

First mission when arriving in Potosi: wash the bike to remove the salt from the salar. Uyuni was still agitated by protests so we didn’t linger. The car washers are used to this and after cleaning they spray a special product to prevent corrosion.

Première mission en arrivant à Potosi: laver la moto pour enlever le sel du salar. Uyuni était encore aux proies à des manifestations donc nous ne nous y sommes pas attardés. Les laveurs de voitures ont bien l’habitude et après le nettoyage ils vaporisent un produit spécial anti-corrosion.fbP1160884

The impressive “Cerro rico”, this big mountain famous for its huge silver reserves, overlooks the city.

L’iimpressionnant “Cerro rico”, cette grande montagne célèbre pour ses immenses réserves d’argent, surplombe la ville.fbP1160885

Then we get settled in a hotel downtown. It may not seem so, but we are more than 4000 meters high, Potosi is the highest city of more than 100 000 inhabitants in the world! We celebrate this with a fresh orange juice, no alcohol at this altitude.

Nous prenons ensuite nos quartiers dans le centre ville. Ca n’a pas l’air comme ça, mais nous sommes à plus de 4000 mètres d’altitude, Potosi est la ville de plus de 100 000 habitants la plus haute du monde! Nous célébrons l’occasion avec un jus d’orange frais, pas d’alcool à cette altitude.fbP1160887

The next day, we get a very interesting tour of the Casa de la Moneda (Potosi mint). Our guide explains us a lot about the silver mines, and the evolution of processes to mint Potosi coins, from hammer to electric machines. She also gives us an interesting explanation for the origin of the dollar sign ($). Potosi coins were marked with the layered letters PTSI.

Le lendemain, nous faisons une visite très intéressante de la Casa de la Moneda (la maison de la monnaie). Notre guide nous apprend beaucoup sur les mines d’argent et l’évolution des procédés pour frapper les pièces de monnaie de Potosi, du marteau aux machines électriques. Elle nous donne aussi une explication intéressante sur l’origine du symbole du dollar ($). Les pièces de Potosi étaient marquées avec les lettres superposées suivantes: PTSI.photo ptsi

You can see this on the coin below. As pesos from the Spanish empire used to be famous all over the world, including in the United States, they would have kept the symbol derived from the last 2 letters SI (also layered –> $). You can see it also on the coin on the right part, with a crown on top. After further researching, it seems there are other explanations, but this is one theory…

Vous pouvez les voir sur la pièce ci-dessous. Comme les pesos de l’empire espagnol étaient reconnus dans le monde entier, y compris aux Etats-Unis, ces derniers auraient conservé le symbole dérivé des 2 dernières lettres SI (également superposées –> $). Vous pouvez le voir aussi sur la pièce sur la partie droite, avec une couronne sur le dessus. Après quelques investigations complémentaires, il apparaît qu’il y a d’autres explications, mais c’est une théorie…

Potosi_Real

All this culture… it’s making us hungry! Let’s go to the market to grab something to eat.

Toute cette culture… ça nous creuse l’appétit! Direction le marché pour reprendre des forces.fbP1160913

The almuerzo of the day.

L’almuerzo du jour.fbP1160890

And a fruit-creamy desert to finish with.

Et un petit dessert fruits-crème pour terminer, ne nous laissons pas aller.fbP1160909

Then we have all afternoon to enjoy the lively atmosphere of this young city, which offers street food at every street corner.

Nous avons ensuite toute l’après-midi pour profiter de l’atmosphère très vivante de cette ville jeune qui offre de quoi se mettre quelque chose sous la dent à chaque coin de rue.fbP1160898fbP1160902fbP1160921

Of course, we also admire the nice colonial houses and churches, we have a pleasant walk wandering around the city and getting lost in its small streets.

Bien entendu, nous admirons également les maisons et les églises coloniales. Nous passons un moment très agréable à nous balader dans la ville et à se perdre dans ses petites rues.fbP1160900fbP1160908fbP1160919fbP1160922

We are a little bit sad to leave the city of Potosi that we really enjoyed. Luckily, the next destination, Sucre, should be quite nice as well. As the kilometers go by, we go down in altitude and we find again smells and colors that we had almost forgotten after 2 weeks at more than 3500 meters.

C’est donc avec quelques regrets que nous quittons la ville de Potosi qui nous a bien plu. Heureusement, la prochaine destination, Sucre, s’annonce sympathique également. Au fil des kilomètres, nous redescendons en altitude et nous retrouvons des parfums, des couleurs que nous avions presque oubliés après presque 2 semaines à plus de 3500 mètres.fbP1160926 fbP1160927

On the road, we are faced with another blockade, this time by truck drivers. Apparently, strike and blockades are a common way of speech here, it feels like home for us frenchies. Luckily, we are once again allowed to go through with the bike, and after moving a few branches and tables we manage to get out on the other side. But the cars are really blocked.

Sur la route, nous sommes confrontés à un nouveau blocage, cette fois-ci par les poids lourds. Apparemment, la grève et les blocages sont un mode d’expression courant ici, nous ne sommes pas trop dépaysés. Heureusement, nous sommes encore une fois autorisés à passer avec la moto, et après avoir déplacé quelques branchages et quelques tables nous finissons par ressortir de l’autre côté. Les voitures elles sont bel et bien bloquées.fbP1160928

In Sucre: below the Simon Bolivar park. How nice to see a green space again!

A Sucre: ci-dessous, le parc Simon Bolicar. Quel bonheur de retrouver des espaces verts!fbP1160931

On the right, Santa Clara hospital.

A droite, l’hôpital Santa Clara.fbP1160936

One of the many churches in the city. We quickly understand why Sucre is called the “white city”.

Une des nombreuses églises de la ville. On comprend vite pourquoi Sucre est surnommée la “ville blanche”.fbP1160941

Panoramic view from la Recoleta.

Panorama sur la ville depuis la Recoleta.fbP1160945fbP1160946fbP1160988fbP1160991

Here also it is really nice to walk around and get lost, every street  has a some treasures to show.

Ici aussi c’est un plaisir de se balader à pied et de se perdre, chaque rue a des trésors à révéler.fbP1160948 fbP1160954

The cathedral

La cathédralefbP1160955

Plaza 25 de Mayo, the main square in the city. And the statue of Marechal Sucre, who gave its name to the city.

Plaza 25 de Maya, la place principale de la ville. Et la statue du maréchal Sucre, qui a donné son nom à la ville, et non ça ne vient pas du sucre!fbP1160959

The sunny garden of our guest house, where we enjoy having a nice breakfast in the morning, that we usually pick up at the market fruit section, they prepare fresh fruit salad with muesli and yogurt, a delight!

Le jardin ensoleillé de notre guest house, où nous savourons tranquillement notre petit déjeuner le matin, généralement nous allons le chercher au marché dans le coin des fruits, ils préparent des salades de fruits fraîches avec du muesli et du yaourt, un délice!fbP1160962

Iglesia y convento San Felipe de Neri. From there you can climb on the roof top and enjoy a nice view over the city. The building is worth a detour as well.

Iglesia y convento San Felipe de Neri. De là, on peut grimper sur le toit et apprécier une belle vue sur la ville. Le bâtiment vaut le détour aussi.fbP1160976 fbP1160977 fbP1160980 fbP1160982

Sucre is also famous for its restaurants. We try La Taverne, a French restaurant, miam miam.

Sucre est également connue pour ses restaurants. Nous essayons La Taverne, un restaurant français, miam miam.fbP1160984

But our canteen, together with the market, is a local vegeterian café where we can also play games.

Mais notre cantine, ex æquo avec le marché, est un restaurant végétarien local où on peut aussi jouer à des jeux de société.fbP1160995

Friendly zebras are here to help us cross the street.

Des gentils zèbres sont là pour nous aider à traverser.fbP1160986

Seems that we have arrived in dolce vita Bolivia. Everything here is easy, joyful and relaxing… and it feels good!

Il semblerait que nous soyons arrivés dans la Bolivie de la dolce vita. Ici, tout est facile, joyeux et relaxant… et ça fait du bien!

Uyuni salar – Le salar d’Uyuni

After a good day of rest, we are ready to go again. The city is busy with demonstrations and the access roads to the East and North are blocked, so it’s better to leave. Luckily with the bike we can go through the roadblock, which saves us a big detour. We start our day with a visit to the train cemetery.

Après une bonne journée de repos à Uyuni, nous sommes prêts à repartir. La ville est agitée par des manifestations et les routes qui y mènent à l’est et au nord sont bloquées, on préfère aller voir ailleurs! Heureusement avec la moto on arrive à passer au travers des barrages, ce qui nous évite un long détour. Nous commençons la journée par une visite au cimetière des trains.fbP1160579

A few kilometers of track further, here we are, at the beginning of the salar!!! Small piles of salt confirm that we are at the right place.

Quelques kilomètres de piste plus loin, ça y est, le salar!!! Des petits tas de sel nous confirment que nous sommes bien au bon endroit.fbP1160589

The Dakar was also here, a national pride!

Le Dakar est passé par là aussi, une source de fierté nationale!fbP1160592 fbP1160596

We go a bit further into the salar, and we start enjoying the white immensity.

Nous nous enfonçons un peu plus loin dans le salar, et pouvons commencer à apprécier l’immensité blanche.fbP1160604

The mountains in the horizon seem to be floating.

Les montagnes à l’horizon semblent flotter.

fbP1160614

After a very exciting ride, we reach Isla incahuasi, a small island covered with giant cactuses in the middle of the salar.

Après un petit tour très enthousiasmant, nous arrivons à l’Isla Incahuasi, une petite île couverte de cactus géants au milieu du salar.fbP1160624

On the other side of the island, there is a small restaurant where we meet Chilean bikers, and one of them offers Guillaume to ride his KTM Superenduro on the salar. He is quite happy with the experience!

De l’autre côté de l’île, il y a un petit restaurant où nous rencontrons des motards chiliens, et l’un d’eux propose à Guillaume d’essayer sa KTM Superenduro sur le salar. Il revient avec une belle banane!

fbP1160632 fbP1160635

The island is also invaded by Land Cruiser tours who bring tourists here for a timed visit before leaving again.

L’île est ausi envahie de temps à autres par des Land Cruisers en tours qui amènent les touristes pour une visite chronométrée avant de repartir.fbP1160641 fbP1160656

Hey, who is this small dot coming closer? Leontien and Arjan! We agreed to meet here at the island, they couldn’t go through the roadblock with their car and had to do a detour via the south of the salar.

Tiens, qu’est-ce que c’est que ce petit point qui se rapproche? Leontien et Arjan! Nous nous sommes donnés rendez-vous à l’île, eux n’ont pas pu traverser le barrage et on du faire un détour par le sud du salar.fbP1160658

We enjoy a good lama steak at the restaurant, and it is shortly time for sunset on our now almost private island 🙂

Nous dégustons un bon steak de lama au restaurant, et l’heure du coucher de soleil arrive vite sur notre maintenant presque privée 🙂fbP1160664 fbP1160684fbP1160700 fbP1160709 fbP1160710 fbP1160715 fbP1160717

The moonlight over the island is quite nice as well. We go for a walking tour around the island, on the salar, under the star, magic! There is nobody around, we can really listen to the silence.

L’île au clair de lune est belle aussi. Nous partons faire le tour de l’île à pied, sur le salar, sous les étoiles, magique! Il n’y a personne alentour, on peut vraiment écouter le silence.

fbP1160686

There is no hotel on the island but we were allowed to install our tent in a sort of meeting room, where it should be a bit less cold than outside (they announce us -18°, it is really winter here!).

Il n’y a pas d’hôtel sur l’île mais on nous autorise à installer notre tente dans une sorte de salle de réunion où il est sensé faire un peu moins froid que dehors (on nous annonce -18°, c’est vraiment le coeur de l’hiver ici!) fbP1160723

The next day, we get up early to enjoy the sunrise on top of the island. Awesome!

Le lendemain matin, on se lève tôt pour admirer le lever de soleil du sommet de l’île. Génial!fbP1160725 fbP1160727 fbP1160732 fbP1160733 fbP1160746 fbP1160750 fbP1160751

The shadow of the island appears on the salar.

L’ombre de l’île se dessine sur le salar.fbP1160753

We decide to go further North to the Pescador island.

Nous décidons de poursuivre notre découverte du salar vers l’île du Pescador.fbP1160762

We can’t resist with making a photo shooting.

On ne résiste pas à faire une petite séance photo.fbP1160766 fbP1160771 fbP1160776 fbP1160781 fbP1160783 fbP1160784 fbP1160789 fbP1160794 fbP1160814 fbP1160818

After having a lot of fun, we head further North to Coqueza to see the mummies.

Après s’être bien amusés, nous continuons vers le Nord en direction de Coqueza pour aller voir les momies.fbP1160832 fbP1160840 fbP1160842

A few kilometers of bad track climbing up the hill from the village lead us to an amazing view point. We leave the bike there and go for a short walk with the keeper of the place. He leads us to a small door, opens the locker, and here we are, in the house of the mummies. They are really well preserved, it’s impressive. And more intimist than in Le Louvre! There is not even a glass between them and us.

Quelques kilomètres de mauvaise piste qui grimpe fort depuis le village nous conduisent à un point de vue fabuleux. Nous laissons la moto ici et partons pour une petite marche avec le gardien. Il nous conduit à une petite porte, ouvre le cadenas, et nous voilà dans la maison des momies. Elles sont vraiment bien conservées c’est impressionnant. Et plus intimiste que le Louvre! Pas même une vitre entre elles et nous.fbP1160849 fbP1160854 fbP1160859

Back on the salar, where we can admire flamingoes.

De retour vers le salar, où nous admirons les flamants roses.fbP1160864 fbP1160867

To go back to Uyuni, we take the “trans-salar highway”. It is even in the GPS and it is the best road in Bolivia!

Pour retourner à Uyuni, nous empruntons “l’autoroute trans-salar”. Elle est même dans le GPS et c’est la meilleure route de Bolivie!fbP1160869

Day begins to fall, it’s been 2 days that we are on the salar but we don’t get bored, it is still gorgeous! The magic of the salar has really enchanted us…

Le jour commence à tomber, ça fait 2 jours qu’on est sur le salar mais on ne s’en lasse pas, c’est toujours aussi magnifique! La magie du salar nous a vraiment ensorcelés…fbP1160870 fbP1160871 fbP1160872

Sud Lipez: la “carretera fatal”

Leaving from San Pedro, we head early morning to the Bolivian border at Hito Cajon. The custom and immigration formalities are very easy on both sides. Shortly after the border, we enter Eduardo Avaroa national park, and we meet again 2 Italian bikers also riding Africa twins that we met in San Pedro before. They warn us that the road we are going to take is the carretera fatal – the death track  (they come back from it)…

Départ tôt le matin de San Pedro, direction la frontière bolivienne à Hito Cajon. Les formalités d’immigration et de douane sont très faciles de chaque côté. Juste après la frontière, nous entrons dans le parc national Eduardo Avaroa, et nous retrouvons deux motards italiens aussi en Africa Twin que nous avions rencontré à San Pedro. Ils nous préviennent que la route que l’on s’apprête à emprunter est la carretera fatal – la piste fatale  (ils en reviennent)…

fbP1160513

We start the discovery of this amazing area of Sud Lipez with Laguna blanca.

Nous entamons la découverte de cette région incroyable qu’est le Sud Lipez avec le Laguna blanca.

fbP1160514

fbP1160516 fbP1160518 fbP1160520

And quickly followed with the nearby and famous laguna verde, lying by volcano Licancabur. WOAW!!!

Rapidement suivie de laguna verde qui se trouve juste à côté, au pied du volcan Licancabur. OUAOUH!!!fbP1160523fbDSC07738

Then we continue in direction of Laguna Colorada where we plan to sleep. The track is sometimes sandy, which is a bit annoying when it´s windy, but so far it is not so bad. And the landscapes around us a simply fabulous.

Nous poursuivons ensuite en direction de Laguna Colorada où nous prévoyons de dormir. La piste est parfois sableuse, ce qui est un peu gênant quand il y a du vent, mais pour l’instant ce n’est pas si mauvais. Et le paysage qui nous entoure est absolument fabuleux.fbP1160526 fbP1160528

On the way, we can admire Dali desert, with interestingly-shaped rocks that are supposed to remind of his paintings.

Au passage, nous admirons le désert de Dali, avec ses roches aux formes surprenantes qui sont sensées rappeler les tableaux de l’artiste.

fbP1160530 fbP1160532fbDSC07768

We continue with Chalviri salar, where we have a nice lunch break by the hot springs. We don´t go for a bath though, because it´s so cold outside on the bike (we are almost 5000 meters high!) that we don´t really feel like removing our warm clothes to put on our bathing suits…

Nous continuons avec le salar de Chalviri, où nous faisons une agréable pause déjeuner près des sources chaudes. Néanmoins on ne se baigne pas, il fait tellement froid dehors sur la moto (nous sommes presque à 5000 mètres!) qu’on n’a pas vraiment envie d’enlever nos vêtements chauds pour enfiler nos maillots de bain…

fbP1160537 fbP1160539

Back on the road

De retour sur la routefbP1160542

And more amazing views.

Et encore des paysages incroyables.fbP1160546

We make a small detour to a mine, which enables us to go above 5000 meters. And then the road becomes a lot worse: rocks, sand, snow… We are so shaken that I stop taking pictures. 15 kilometers before reaching Laguna Colorada, we break a rear bearing, noooooooooooooo!!! Impossible to take it out of the wheel to put a new one, and no more cars pass by to take us to the refuge in Laguna Colorada… We have no other option than preparing for a tough night here, at 4800 meters (as high as the top of Mont Blanc!). Moral is a bit down as we don´t know how we will manage to get out of this, and we are worried of sleeping so high, both for the cold and the altitude as we are not acclimatized.

Nous faisons un petit détour par une mine, ce qui nous permet de passer la barre des 5000 mètres. Et là, la route commence à être vraiment mauvaise; des pierres, du sable, de la neige… On est tellement secoués que j’arrête de prendre des photo. 15 kilomètres avant d’arriver à Laguna Colorada, on casse un roulement arrière, nooooooooooon!!! Impossible de le sortir de la roue pour en mettre un nouveau, et plus aucune voiture ne passe pour nous emmener jusqu’au refuge de Laguna Colorada… Nous n’avons pas d’autre option que de se préparer pour une nuit difficile ici, à 4800 mètres (aussi haut que le sommet du Mont Blanc!). On a le moral dans les chaussettes parce qu’on ne sait pas trop comment on va se sortir de là, et on n’est pas très rassurés à l’idée de dormir si haut, tant pour le froid que pour l’altitude car nous ne sommes pas acclimatés.

fbP1160547

We drink a lot of water (about 4 liters each) to help our body cope with the altitude, and it seems to work because we don´t get more than a bad headache. We also manage to resist the cold : -20°C. Yet we wouldn´t recommend the experience 🙂 The next morning before sunrise, we stop tourists 4-wheel drives to go back to San Pedro with the wheel to fix. We are not so confident to leave the bike alone, but we have no other option. In San Pedro we manage to fix the wheel easily thank to our Italian friends who have the spare seal we were missing. Thank you guys! The next day we are already back at the Bolivian border.

Nous buvons beaucoup d’eau (environ 4 litres chacun) pour aider nos corps à supporter l’altitude, et ça a l’air de fonctionner puisqu’on s’en tire seulement avec une bonne migraine. On réussit aussi à supporter le froid : -20°C. Néanmoins on ne vous recommande pas l’expérience! 🙂 Le lendemain avant le lever du soleil, nous arrêtons les 4×4 des agences de tourisme et réussissons à trouver chacun une voiture pour nous ramener à San Pedro avec la roue à réparer. Nous ne sommes pas très tranquilles à l’idée d’abandonner la moto ici, mais nous n’avons pas d’autre possibilité. A San Pedro, on arrive à réparer la roue très rapidement grâce à nos amis italiens qui nous dépannent du joint de roulement qui nous manquait. Et le lendemain, nous sommes déjà de retour à la douane bolivienne.fbP1160548

This time we are travelling in a Land Cruiser (the only vehicle that seems able to cope with this environment) with our fixed wheel on the roof. And we have to admit it is quite cosy!

Cette fois, nous voyageons en Land Cruiser (le seul véhicule qui semble capable de survivre dans un tel environnement) avec notre roue réparée sur le toit. Il faut avouer que c’est plutôt confortable!fbP1160549

The positive side of it is that we met at the mechanics workshop in San Pedro two Dutch overlanders, Leontien and Arjan. We quickly get along really well, and they become our travel companions for the following days.

Un mal pour un bien, cette panne nous permet de rencontrer deux overlanders hollandais chez le garagiste de San Pedro, Leontien et Arjan. On s’entend vite très bien, et ils deviennent nos compagnons de voyage pour les prochains jours.fbDSC07728

Back at the bike, on our lovely high altitude campsite. Look at the wind in the tent, bent by the wind! Lucky it wasn´t so bad during the night…

De retour à la moto, à notre joli camp d’altitude. Regardez la tente, battue par le vent! Heureusement notre nuit n’a pas été aussi ventée…fbP1160550

At the refugio in Laguna Colorada, simple but still much better than camping!

Au refuge de Laguna Colorada, basique mais tout de même beaucoup mieux que le camping!

fbP1160552

There are a lot of lamas around, with nice colorful ribbons in their ears.

Il y a beaucoup de lamas, avec de jolis rubans colorés dans les oreilles.fbDSC07842fbDSC07897

fbP1160553

We thought the worst was behind us… But we quickly realize the carretera fatal is far from being over. Deep sand all around Laguna Colorada, the worst conditions for us. I have to get off the bike and walk near Guillaume who struggles to move forward. And we are still more than 4000 meters high. We go really slowly and it feels like it will take forever to reach the next village.

Nous pensions que le pire était derrière nous… Nous nous rendons compte assez vite que la carretera fatal n’a pas dit son  dernier mot. La Laguna Colorada est entourée de sable mou, les pires conditions pour nous. Je dois descendre de la moto et marcher à côté de Guillaume qui se bat pour avancer petit à petit. Nous avançons vraiment très lentement et on se demande si on va atteindre le prochain village un jour.

fbP1160560 fbP1160561

It is still extremely beautiful but we hardly enjoy. By the way, thanks Leontien and Arjan for your photos, we were not really in the mood for taking some but we are happy now to have some.

C’est toujours superbe, mais honnêtement on n’en profite pas trop. Au passage, merci Leontien et Arjan pour vos photos, on n’était pas trop d’humeur à en prendre sur le moment mais maintenant on est contents d’avoir des souvenirs.

fbDSC07963fbDSC07979fbDSC07986 fbP1160564fbDSC08030

We struggle a lot to get ourselves to Villa Mar, and when we arrive there we are too exhausted to go any further. We thought we would sleep in Uyuni, but it will take another day. Doesn’t matter, we are closer than ever, and back with Leontien and Arjan who also struggle on the road with their Toyota car. The next day, more sandy track… We are really looking forward to the end of this road!!!

Nous arrivons nous sans peine à Villa Mar, trop fatigués pour continuer. Nous pensions dormir à Uyuni mais il va falloir un jour de plus. Pas grave, nous n’avons jamais été aussi proches, et nous avons retrouvé Leontien et Arjan qui peine aussi sur la route avec leur Toyota. Le lendemain, encore de la piste sableuse… On est vraiment impatients d’arriver au bout de cette route!!!fbP1160566fbDSC08044

Also some nice river crossings. It’s too deep for the bike, but there are some stone bridges to cross nearby.

Quelques passages de gué sympathiques également. C’est trop profond pour la moto, mais il y a des ponts en pierre pour traverser à côté.fbP1160568

Nota : cross a river on a stone bridge like that with a 300 kgs bike is not an easy task… it is better to look at it before going on!

Note : traverser une rivière sur un pont de pierre comme cela avec une moto de 300 kgs n’est pas chose aisée… une reconnaissance s’impose à chaque fois!fbP1160570 fbP1160571

Finally, we reach the good track in Villa Alota, what a relief! It’s still not paved, but the track is hard and flat, so we can drive more normally. A good hour and a half later, we arrive in Uyuni, exhausted, but really happy to know we are done with South Lipez. It is really beautiful, but two-up on a bike is not the good way to visit, go there in a Land Cruiser instead. We forget about our hard times around a good pizza prepared by Chris (Minuteman pizza), we will have deserved our tour in the Uyuni Salar! 🙂

Finalement, on rejoint enfin la bonne piste à Villa Alota, quel soulagement! Ce n’est toujours pas revêtu, mais la piste est dure et plane donc on peut rouler plus normalement. Une bonne heure et demi plus tard, nous arrivons à Uyuni, épuisés, mais bien contents d’en avoir fini avec le Sud Lipez. C’est vraiment beau, mais la moto en duo n’est clairement pas le véhicule adapté, allez-y plutôt en Land Cruiser. On se remet de nos émotions autour d’une bonne pizza de Chris (Minuteman), on l’aura mérité notre salar d’Uyuni! 🙂fbP1160575

San Pedro de Atacama

After a nice halt in Antofagasta, we head further into the Atacama desert in San Pedro de Atacama. Below, a few kilometers before arriving.

Après une bonne pause à Antofagasta, nous poursuivons dans le désert d’Atacama à San Pedro de Atacama. Ci-dessous, quelques kilomètres avant d’arriver.fbP1160236

It snowed (!) the day before our arrival, also the ground is wet and it is not possible to camp. We therefore stop in a small guesthouse, which is after all better because the nights are very fresh!

Il a neigé (!) la veille de notre arrivée, du coup le sol est détrempé, et ce n’est pas possible de camper. On s’installe donc dans une petite auberge, ce qui n’est finalement pas plus mal car les nuits sont bien fraîches!fbP1160308

San Pedro is a touristic village, but we are a bit off-season so it is relatively quiet. We really enjoy the atmosphere and get our habits in Barros restaurant where we eat every night. It’s really pleasant to stay in the same place every night, and go visit the surroundings in the day. On this picture we are with Jul, a Brazilian biker we met on the road and Amanda and James (www.crowemetalco.com) who are also travelling on a bike.

San Pedro est un village touristique, mais c’est plutôt là basse saison donc c’est assez calme. Nous aimons beaucoup l’ambiance et prenons nos habitudes au restaurant Barros où nous dînons tous les soirs. C’est vraiment plaisant de s’installer quelque part où on revient le soir et d’aller visiter les environs la journée. Sur cette photo nous sommes avec Jul, un motard brésilien rencontré sur la route et Amanda et James (www.crowemetalco.com) qui voyagent aussi en moto.fbP1160289

First day trip: the lagunas altiplanicas! We drive along the volcano, climb up the mountains, and quickly have to face the snow, oops!

Première excursion: les lagunes altiplaniques! Nous empruntons une jolie route qui longent les volcans, grimpons en altitude, et nous retrouvons rapidement face à la neige, oops!fbP1160245 fbP1160259

Vicugnas seems surprised to see us today!

Les vigognes ont l’air surprises de nous voir aujourd’hui!fbP1160264

The more we continue, the more snow there is on the trail.

Plus on avance, et plus le chemin est enneigé.fbP1160266

We end up stopped by a fence, no way to get further, too bad for the lagunas… But the road was worth it anyway!

Et puis finalement, une barrière nous oblige à rebrousser chemin, dommage pour les lagunes… Mais la route valait le détour, pas de regret!fbP1160268 fbP1160272

A nice church in a village on the way back.

Une jolie église dans un village sur le chemin du retour.fbP1160276

And the surprising Valle de Jerez, a real oasis in the desert.

Et la surprenante Valle de Jerez, une véritable oasis dans le désert.fbP1160277 fbP1160282 fbP1160284

We are enjoying San Pedro so much that Guillaume stumbles in the stairs and hurts his foot, forcing us to extend our stay a bit more than planned. He doesn’t lose his smile so it’s not so bad!

On aime tellement San Pedro que Guillaume fait une cavalcade dans les escaliers et se blesse au pied, ce qui nous amène à prolonger notre séjour. Il n’a pas perdu son sourire, ça ne doit pas être trop grave!fbP1160298

To get ourselves busy without moving, we organize an on-site hairdresser.

Pour passer le temps sans bouger, on installe un coiffeur sur place.fbP1160294 fbP1160297

And I walk to the nearby sites of the Quitor ruins and the Valle de la Muerte.

Et je vais me balader à pied dans les environs: ruines de Quitor et Valle de la Muerte.fbP1160310 fbP1160315 fbP1160320 fbP1160321

Here the big attraction is the sand board. It seems more funny to watch than to experience, apparently it is not sliding so well, and you can’t escape falling before being able to turn around.

Ici la grande attraction c’est le sand board. Apparemment c’est plus rigolo à regarder qu’à pratiquer, ça ne glisse pas bien fort, et on tombe immanquablement avant d’avoir pu réussir à tourner.fbP1160324

After 3 days of rest, Guillaume feels ready to get back on the bike, so we head to the Valle de la Luna.

Après 3 jours de repos, Guillaume se sent d’attaque pour reprendre la moto, et nous partons explorer la Valle de la Luna.

fbP1160337

Incredible! I let the pictures speak for themselves…

Incroyable! Je laisse les photos parler d’elles-mêmes…fbP1160328 fbP1160330 fbP1160331 fbP1160333 fbP1160336fbP1160342 fbP1160353 fbP1160360 fbP1160396

The next day, we drive to the Tatio geysers, the third biggest field of geysers in the world! The tours leave at 4:30 am to be there around sunrise, when the temperature difference is the most important and the geysers are the most spectacular. It’s a bit early for us so we leave at sunrise from San Pedro, and we are there early enough to enjoy the show!

Le lendemain, direction les geysers de Tatio, le 3e plus grand champ de geysers au monde! Les tours partent à 4h30 du matin pour arriver au lever du soleil, quand la différence de température est la plus importante et que les geysers sont les plus impressionnants. C’est un peu tôt pour nous, nous partons de San Pedro quand le soleil se lève, et nous arrivons à temps pour admirer le spectacle!

fbP1160399 fbP1160400 fbP1160411 fbP1160412 fbP1160436 fbP1160441 fbP1160448 fbP1160450 fbP1160459

The road back to San Pedro is wonderful as well.

La route du retour à San Pedro est magnifique elle aussi.fbP1160463 fbP1160465

We see a lot of birds, including these surprising blue-beak ducks.

On voit beaucoup d’oiseaux, dont ces étranges canards au bec bleu.fbP1160469 fbP1160470 fbP1160477

There are also some nice animals, a really cute fox…

Il y a aussi de jolis animaux, ce petit renard si mignon…fbP1160481

And vicugnas, that turn their head and lower their ears to protect themselves from the danger… They are not the smartest animals on earth!

Et des vigognes, qui tournent la tête et baissent les oreilles pour échapper au danger… Ce ne sont pas les animaux les plus intelligents de la terre il semblerait!fbP1160483 fbP1160487

Last but not least, laguna Chaxa and the Atacama salar. It is a good place to admire flamingos.

Et pour finir en beauté, le lac Chaxa et le salar d’Atacama. C’est un bon endroit pour observer les flamants roses.fbP1160495 fbP1160496 fbP1160499

View over the salar, from far…

Vue sur le salar, de loin…fbP1160500

… and from closer!

… et de près!fbP1160503

And before saying goodbye, we are lucky to see a baby flamingo!

Et avant de partir, nous avons la chance de voir un bébé flamant rose!fbP1160510

It is time to leave San Pedro, we really enjoyed this area where there are so many marvellous things to discover. The tank is full, we have 12 additional liters of fuel, 10 liters of water and some food, we are ready to cross the Sud Lipez… let’s go for our 30th country, Bolivia!

Il est temps de quitter San Pedro. Nous avons vraiment beaucoup aimé cette région où il y a tant de sites merveilleux à découvrir. Le réservoir est plein, nous avons 12 litres d’essence supplémentaires, 10 litres d’eau et de la nourriture, nous sommes prêts pour traverser le sud Lipez… c’est parti pour notre 30ième pays, la Bolivie! 

fbP1160512

Sunny Chile – Sous le soleil du Chili

After the cold times at the Paso San Francisco, we are happy to be back in Chile with sun, dry weather and pleasant temperatures. Small luxury after two difficult days, lunch at Bahia Inglesa in a cosy restaurant at the seaside

Après les grands froids du Paso San Francisco, c’est avec plaisir que nous retrouvons au Chili le soleil, un temps sec, et des températures agréables. Petit luxe après deux jours difficiles, déjeuner à Bahia Inglesa dans un joli restaurant au bord de la mer.fbP1160094

Here the specialty is the seafood, and we enjoy it! In grilled parmesan soup, then in a seafood risotto, it’s delicious.

Ici la spécialité, ce sont les produits de la mer, et on en profite. En soupe grillée au parmesan en entrée, puis en risotto de fruits de mer, quel régal!fbP1160097

We also make ​​a small tour on the beach where we enjoy the white sand and the turquoise (but very cold) water.

On fait aussi un petit tour sur la plage où on apprécie le sable blanc et l’eau turquoise (mais très fraîche).fbP1160101

Next destination: the national park Pan de Azucar (sugar loaf).

Prochaine destination: le parc national du Pan de Azucar (pain de sucre).fbP1160110

We ride on a nice track along the sandy beaches, it’s pleasant to be back by the sea side!

Nous empruntons une jolie piste qui longe les plages de sable, c’est plaisant d’être de retour au bord de la mer!fbP1160111

There are funny cactus all over the ground.

Le sol est parsemé de drôles de cactus.fbP1160114

With the light from the “golden hour” at the end of the day, it looks very special.

La lumière de “l’heure dorée” en fin de journée embellit le paysage.fbP1160119

The famous sugar loaf.

Le fameux pain de sucre.fbP1160122

We plant our tent in a small camping inside the national park and by the beach, with a view over the Pan de Azucar. Could be worse!

Nous plantons notre tente dans un petit camping à l’intérieur du parc national qui donne sur plage, et avec une vue sur le Pan de Azucar. On a connu pire!fbP1160133 fbP1160134

From there we enjoy one of the most spectacular sunsets in our trip.

De là, on savoure un des plus beaux couchers de soleil du voyage.fbP1160129fbP1160140 fbP1160142 fbP1160145 fbP1160146

The next day, we hit the road again throug the Atacama desert. Destination: Antofagasta.

Le lendemain, nous reprenons la route à travers le désert d’Atacama. Destination: Antofagasta.fbP1160152

We make a lunch break in Taltal, a moderately charming harbor city. It is yet a good place to enjoy a tasty ceviche (a peruvian recipe of fish marinated in lemon juice) and fresh bream filets.

Petite halte déjeuner à Taltal, une ville portuaire au charme relatif, mais où nous pouvons déguster un excellent ceviche (une recette péruvienne de poisson mariné dans le citron) et des filets de daurade frais.fbP1160156

Pelicans have invaded the place.

Ici les pélicans sont chez eux.fbP1160158

The last 300 km to Antofagasta are harder than expected. We take the paved highway instead of the coast track (which is supposed to be quite bad). It goes through the inland, and climbs quite high, more than 2000 meters. Therefore it is very cold, and it is also very windy.

Les derniers 300 km jusqu’à Antofagasta sont plus difficiles que prévu. Nous empruntons l’autoroute (bitumée) plutôt que la piste de la côte reputée mauvaise. Cette autoroute traverse l’intérieur des terres et monte assez haut, au moins 2000 mètres. Il y fait donc bien froid, sans compter que le vent est de retour.fbP1160162

Nowhere to stop apart from a windswept petrol pump in Agua verde. We make a quick stop at the Hand of the Desert a few kilometers before arriving, once we are back down to a lower altitude and once the temperature gets a little warmer.

Nulle part où s’arrêter à part une pompe à essence battue par les vents à Agua verde. Nous faisons une petite halte à la Main du Désert quelques kilomètres avant d’arriver, une fois qu’on est redescendus à une altitude plus faible et que la température s’est un peu réchauffée.fbP1160165

We are quite happy when we finally reach Antofagasta, an (articial) oasis in the desert. This city, created to support the nearby mining activity faces the Pacific ocean, perfect for the sunset!

Nous sommes bien contents d’arriver enfin à Antofagasta, une oasis (artificielle) dans le désert. Cette ville, créée pour soutenir l’activité minière aux alentours fait face à l’océan Pacifique, parfait pour le coucher du soleil!fbP1160168fbP1160170

We are welcomed as kings at Mathilde and Paul’s.

Nous sommes accueillis comme des rois chez Mathilde et Paul.fbP1160228

The weekend is busy. To begin with, surprise birthday party for Mathilde in the best restaurant in town. The next day, star hunting in the desert.

Le week-end est bien rempli. Pour commencer, anniversaire surprise de Mathilde dans le meilleur restaurant de la ville, le lendemain, chasse aux étoiles dans le désert.fbP1160172fbP1160175

Waiting for the stars, we are lucky to taste one of Mathilde’s specialties, octopus salad. Very tasty! We continue with a nice barbecue, and an amazing starry sky. It’s also a good opportunity for us to meet the French-Belgian expat community of Antofagasta, they are very friendly and we are happy to spend the evening in good company.

En attendant que les étoiles se lèvent, nous avons la chance de goûter une des spécialités de Mathilde, la salade de poulpe. C’est délicieux! On poursuit la soirée autour d’un bon barbecue, sous un ciel étoilé incroyable. C’est aussi l’occasion pour nous de rencontrer la communauté expat franco-belge d’Antofagasta, ils sont très sympathiques et nous sommes ravis de passer la soirée en bonne compagnie.fbP1160177

The next day, we are introduced by Mathilde to a new activity: fishing for mussels and clams. She is a real pro!

Le lendemain, nous avons droit à une initiation à la pêche aux moules et aux palourdes par Mathilde, c’est une vraie pro!fbP1160184

And the fishing is good.

Et la pêche est bonne.fbP1160186fbP1160189

We continue our discovery of Antofagasta with a visit to the terminal pesquero, a harbor with a fish market.

Nous poursuivons notre découverte d’Antofagasta avec une visite du terminal pesquero, un port avec un marché au poissons.fbP1160193

Here, the attraction is the seals. They like to sunbathe and swim fo the great pleasure of kids.

Ici, l’attraction c’est les phoques. Ils se prélassent au soleil, et nagent pour le plus grand bonheur des enfants.fbP1160197

The terminal pesquero is also a trendy place for seals dates it seems 🙂

Le terminal pesquero semble aussi un lieu de rendez-vous galants à la mode pour les phoques 🙂fbP1160210

A bit further, many pelicans are on the lookout for fish remains that the fishermen or market sellers give them. They are so alert that our presence does not seem to affect them at all.

Un peu plus loin, on rencontre beaucoup de pélicans, à l’affût des restes de poissons que leur donnent les pêcheurs ou les maraîchers. Ils sont tellement aux aguets que notre présence ne semble pas du tout les affecter.fbP1160201fbP1160206

Inside the market. We are impressed by the huge sword fish.

Dans le marché. Nous sommes impressionnés par les espadons géants.fbP1160211

Giants mussels, very slightly bigger than the ones we have fished 😉

Des moules géantes, à peine plus grandes que celles que nous avons pêchées 😉fbP1160214

At night, the dinner is a real treat. When Mathilde gets busy cooking, it’s better than top chef. Below, marinière mussels, and pasta with clams (from our own fishing!).

Le soir, c’est un festin. Quand Mathilde se met aux fourneaux, c’est mieux que top chef. Ci-dessous, moules marinières et pâtes aux palourdes (avec notre pêche!).fbP1160217

Sole meunière.fbP1160219

Giant mussels au gratin (from our own fishing too!)

Moules géantes gratinées (de notre pêche aussi!)fbP1160220

A dinner we are not going to forget! Thank you Mathilde for treating us with this delicious meal, and thank you Mathilde and Paul for your warm welcome, we really enjoyed our stay in Antofagasta.

Un dîner que nous ne sommes pas prêts d’oublier! Merci Mathilde de nous avoir si bien régalés et merci Mathilde et Paul pour votre accueil, vous êtes vraiment des hôtes de choc et notre séjour à Antofagasta nous a beaucoup plu.

fbP1160226

You will imagine that it is a bit hard to leave. But we are now full of energy again to continue our trip to the nearby San Pedro de Atacama. Keep on reading us!

Vous imaginerez aisément que c’est un peu difficile de partir. Mais nous sommes regonflés à bloc pour continuer notre aventure vers San Pedro de Atacama. A très vite pour la suite!

The Andean ride – La chevauchée andine

So here we arrived in Mendoza, we are received by Sylvina and Ernesto. They welcome us as it should be in Argentina, with a good asado (argentin BBQ)!

Nous voila donc arrivés à Mendoza, et reçus par Sylvina et Ernesto. Ils nous accueillent comme il se doit en Argentine, avec un bon asado (barbecue argentin)!fbP1150889

We visit together Mendoza and its surrondings, here Cacheuta valley.

Ils nous font visiter Mendoza et ses environs, ici le canyon de Cacheuta.fbP1150893

Back home we prepare home made pasta, yummy!

De retour chez Sylvina, on prépare des pâtes fraiches maison, hmmm!fbP1150901 fbP1150906

San Martin Memorial (a national hero, he crossed the Andes to free Chile and Argentina from the spanish colons).

Le mémorial à la gloire de San Martin (le héros national, il a traversé les Andes pour libérer le Chili et l’Argentine des colons espagnols).fbP1150913

The view from the memorial.

La vue depuis le mémorial.fbP1150915

And here is Pancho, Ernesto’s dog, just escaped from a circus 😉

Et voilà Pancho, le chien d’Ernesto, qui a du s’échapper d’un cirque 😉fbP1150929

We leave Mendoza to the Andes, to have a glimpse at the Aconcagua.

Nous quittons Mendoza en direction des Andes pour avoir un aperçu de l’Aconcagua.fbP1150940

Vineyards and mountains, isn’t it beautiful?

Des vignes et des montagnes, c’est beau non?fbP1150942

fbP1150949 fbP1150956

The road is very nice and the sceneries are gorgeous.

La route est très belle et les paysages sont superbesfbP1150957 fbP1150966 fbP1150977 fbP1150979 fbP1150980

We spend the night next to Aconcagua National Park, it’s not very warm!

On se pose pour passer la nuit au bord du parc national Aconcagua, il ne fait pas très chaud!fbP1150984

The next day we go for a short hike in the park.

Le lendemain nous faisons une petite balade dans le parc.fbP1150989 fbP1150995

We go back and have lunch in Uspallata, where the movie Seven years in Tibet has been shot.

On retourne sur nos pas et nous déjeunons à Uspallata, où a été tourné sept ans au Tibet.fbP1150996

Then we head North, in a valley between the Andes on our left and the pre-cordillera on our right.

Puis nous allons vers le Nord, suivant une vallée coincée entre les Andes à gauche et la pré-cordillère à droite.fbP1160002 fbP1160003

We stop on this flat field, it’s a well-known spot for sand-yacht. It is nice but too windy to camp here.

Nous faisons une pause sur cette étendue plane. C’est un spot de char à voile. C’est sympa mais trop venteux pour que nous y campions.fbP1160005 fbP1160007

So we stop for the night some kilometers later, after Barreal.

Alors nous nous arrêtons pour la nuit quelques kilomètres plus loin, après Barreal.fbP1160013 fbP1160014 fbP1160017

We go on in Calingasta Valley.

Nous continuons en traversant la vallée de Calingasta.fbP1160021

And we stop for lunch in a restaurant “Bagdad café” – like.

Et nous nous arrêtons pour déjeuner dans un resto ambiance “Bagdad café”.fbP1160025 fbP1160026

To change a bit we have dinner in a special bobo restaurant in San Juan. Books, vinyls and CD on the walls.

Pour s’en remettre et comme on aime bien les contrastes, on dîne le soir dans un resto spécial bobos à San Juan. Bouquins, vinyles et CD accrochés aux murs.fbP1160030

We go on to the North, along “Fertile Valley National Park”. Please notice how fertile it looks to have an idea how arid it can be around!

Nous continuons vers le Nord, le long du “Parc national de la vallée fertile”. Regardez à quel point c’est fertile, cela vous donnera une idée de l’aridité autour!

fbP1160034 fbP1160038

We spend the night in Ischigulasto national park, also known as the “moon valley”. As usual we are at the right place at the best moment. It’s full moon so we can enjoy the visit of the park at night. This is amazing but our photos are just dark over dark. Go see by yourselves! The following day we go to Chilecito where we stay 2 days to relax a bit and repair the fairing of the bike cracked in Mongolia.

Nous passons la nuit au parc Ischigualasto, aussi appelé vallée de la lune. Comme souvent nous y arrivons au bon moment sans le vouloir. C’est la pleine lune donc nous pouvons visiter le parc de nuit. Ca ressemble vraiment à la Lune et cela donne à la visite une atmosphère géniale! Nos photos sont malheureusement trop sombres. Allez voir vous-mêmes! Le jour suivant nous partons pour Chilecito où nous restons 2 jours, pour nous reposer un peu et réparer le carénage de la moto, fendu depuis la Mongolie.fbP1160048

We plan to cross the Andes to go back to Chile through San Francisco pass. We go through Fiambala, which dunes are a known Dakar spot.

Nous prévoyons de franchir les Andes pour retourner au Chili par le col de San Francisco. Nous passons par Fiambala, dont les dunes sont une des difficultés des Dakar des années sud-américaines.fbP1160063 fbP1160065

On the argentine side the road to the pass is flawless. There are even 6 shelters by the side of the road. We use the first of them to spend the night.

Du côté argentin la route du col est parfaite.. Il y a même 6 refuges au bord de la route. Nous utilisons le premier pour y passer la nuit.fbP1160068

The next day we go on to the pass. It is cold, we have to cross three sand storms but it is always gorgeous.

Le lendemain nous continuons vers le col. Il fait froid, on subit trois tempêtes de sable mais c’est toujours somptueux.fbP1160075 fbP1160076 fbP1160077

After a stop and a lunch at the argentine customs we reach the pass. 4725 meters above sea level and a CRAZY wind. Sorry, but that was impossible to stop to take better pictures.

Après une pause déjeuner dans les locaux des douanes argentines nous atteignons le col. 4725 mètres au-dessus du niveau de la mer et un vent FOU. Désolés, c’était trop difficile de s’arrêter pour prendre plus de photos.fbP1160079 fbP1160081

Some kilometers after the pass we pass by the laguna verde. It is so windy that we could surf on the waves!

Quelques kilomètres plus tard nous passons à côté de laguna verde. Il y a tellement de vent qu’on pourrait surfer sur les vagues!fbP1160083

Chilean immigration is 107 kms after the pass. When we arrive there Laure is completely frozen. The customs officers tell us we can not stay in their place overnight because it is going to snow and so we could stay stuck there (we also discovered later that the road climbs again after the immigration). We had the chance to meet there Francisco who is going to Copiapo with his truck. He will bring Laure there while I ride the bike alone.

Les locaux de l’immigration chilienne sont à 107 kms du col. Lorsque nous y arrivons Laure est complètement congelée. Les douaniers nous disent que nous ne pouvons pas passer la nuit ici car il va neiger, donc nous resterions coincés ici (nous avons ensuite découvert que la route remonte après l’immigration). Nous avons alors la chance de rencontrer Francisco qui va à Copiapo avec son pick-up. Il ve y emmener Laure pendant que je roulerai seul sur la moto.

fbP1160086

40 kms before Copiapo (440 after Fiambala) and despite the fact that we took 12 additional liters I ran out of fuel. Altitude and extreme wind are not compatible with good fuel consuption… Francisco goes to take some fuel in Copiapo while I wait with Andres (on a bike, also met on the road to the pass).

à 40 kms de Copiapo (440 de Fiambala) et malgré le fait que nous ayons pris 12 litres d’essence supplémentaires je tombe en panne d’essence. L’altitude et le vent ne font pas bon ménage avec la consommation… Francisco part alors chercher de l’essence à Copiapo alors que j’attends avec Andres (en moto, également rencontré sur la route du col).fbP1160084

We all spend the night in a dorm owned by one of Francisco’s friends, and then prepare ourselves to ride to the Atacama desert! Francisco, thank you so much for your help!!!

Nous passons tous la nuit dans un dortoir dont un des amis de Francisco est propriétaire puis nous nous préparons pour rejoindre le désert de l’Atacama. Francisco, merci beaucoup pour ton aide!!!fb20140522_104849

Heading North through Argentine Patagonia – Remontée de la Patagonie argentine

We thought that reaching Ushuaia would be the tough part, and we did not realize that the race against winter wouldn’t be over so quickly. As soon as we come back to the continent from Tierra del Fuego, we have to struggle with really strong winds that will follow us for a lonnnnng time. Luckily, the hospitality of the Argentines warms us up on the way. First stop: Rio Gallegos, where we meet Diana, Hernan and Tatoo (the dog).

Nous pensions qu’arriver à Ushuaïa serait la partie difficile… Nous n’avions pas vraiment anticipé que la course contre l’hiver durerait bien plus longtemps… Dès notre retour sur le continent après notre passage en Terre de Feu, nous devons affronter des vents vraiment violents qui vont nous suivre pendant lonnnnnnngtemps. Heureusement, l’hospitalité des Argentins nous a réchauffé tout au long de la remontée de la Patagonie. Première étape: Rio Gallegos, où nous rencontrons Diana, Hernan et Tatoo (le chien).fbP1150755

Hernan prepares some tortas fritas for us, a local specialty! It is a sort of bread dough with a little bit of spices, and fried. Thank you mister cook 🙂

Hernan nous prépare des tortas fritas, une spécialité locale! C’est une sorte de pâte à pain un peu épicée, et frite. Merci monsieur le cuisinier 🙂fbP1150753

After nearly 400 km of desert freezing on the bike (we only found one place in 400 km to make a break inside a building and warm up a bit) we arrive in the pretty little town of Puerto San Julian. We do not miss THE attraction, a replica of one of the ships of Magellan’s expedition. Surprisingly small, they were really brave to embark on a world tour with that!

Après près de 400 km de désert à se geler sur la moto (on n’a trouvé qu’un seul endroit en 400 km pour s’arrêter à l’intérieur et se réchauffer un peu) nous arrivons dans la jolie petite ville de Puerto San Julian. Nous ne manquons pas L’attraction, une réplique d’un des bateaux de l’expédition de Magellan. Étonnamment petit, ils en ont eu du courage de se lancer dans un tour du monde avec ça!fbP1150757

We then discover the second attraction of Puerto San Julian: Susana, Martin and their family! They are a great couple, very funny and kind-hearted. We have a great time with them, their son and nieces. Susana also cooks a great dinner for us (she is going to cooking school so she is really good!). Thank you all for you warm welcome!

Nous découvrons ensuite la deuxième attraction de Puerto San Julian: Susana, Martin et leur famille! C’est un couple formidable, ils sont très drôles et généreux. Nous partageons un bon moment avec eux, leur fils et leurs nièces. Susana cuisine aussi un super dîner pour nous (elle va à l’école de cuisine donc c’est vraiment bon!). Merci à tous pour votre accueil!fbP1150759

Another long riding day (more than 400 km) and we arrive in Comodoro Rivadavia. We usually don’t drive so much but here there is little option to split the drive in 2 days, and we are looking forward to getting out of this cold weather. This time, we are hosted by Laura and Francisco, a professional couchsurfing couple! They have hosted hundreds of travellers, and still give us a very special welcome, cooking a party dinner for us. Our lucky star is working hard on making us meet great people on the way 🙂

Une autre longue journée de route (plus de 400 km) et nous arrivons à Comodoro Rivadavia. Nous n’avons pas l’habitude de faire tant de kilomètres par jour, mais il ya peu de possibilité de raccourcir les étapes, et nous sommes impatients de sortir de ce froid. Cette fois, nous sommes accueillis par Laura et Francisco, un couple de professionnels de couchsurfing! Ils ont accueilli des centaines de voyageurs, et nous réservent malgré tout un accueil incroyable, ils nous préparent une dîner de fête. Notre bonne étoile travaille dur pour nous faire rencontrer des gens incroyables sur le chemin 🙂fbP1150762

The next day is a party day, we have a visit planned on the way. Finally something to see to change us from the arid and windy land! We leave the coast and go West towards the inland and we stop on the way at the Petrified Forest of Sarmiento.

Le lendemain, c’est fête, nous avons une excursion prévue en route. Enfin quelque chose à voir pour nous changer de la steppe aride et ventée! Nous quittons la côte pour nous diriger vers l’intérieur des terres et nous arrêtons en chemin à la forêt pétrifiée de Sarmiento.fbP1150766 fbP1150767 fbP1150769

The petrified tree trunks are impressive, it looks like wood but when you touch it, it is really stone.

Les troncs pétrifiés sont impressionnants, on dirait du bois mais en les touchant on se rend compte que c’est bien de la pierre.fbP1150772fbP1150776 fbP1150777fbP1150779

In some places it is not trunks but wood chips that were petrified. We would like to take one home as a souvenir but the park ranger warned us that it was forbidden and that he would search our clothes, even our socks before letting us go.

Par endroit ce ne sont pas des troncs mais des copeaux de bois qui ont été pétrifiés. On en emporterait bien un en souvenir mais le garde du parc nous a averti que c’était interdit et qu’il nous fouillerait jusque dans les chaussettes avant de nous laisser repartir.fbP1150783

The lunar scenery is worth the trip as well.

Les paysages de lune méritent le détour également.fbP1150773fbP1150782fbP1150785

Calm before the storm. Again, because there are so few cities, we need to start a long drive to reach a warm place to sleep. Shortly after taking this picture, we find ourselves caught in a sandstorm. The wind is really strong, the road is under construction so we must take detours on bumpy tracks which slows us down a lot, it starts raining and getting dark … 15 km before arriving at Gobernador Costa, the town where we planned to sleep, no more gas… With this crazy wind we consumed 10L per 100 km (instead of 6 usually)!!! Fortunately, we have a little bit of gas left in our stove which allows us to reach the city, what an adventure!

Le calme avant la tempête. Encore une fois, la rareté des villes nous oblige à nous embarquer pour une longue étape pour trouver un endroit où dormir a chaud. Un peu après avoir pris cette photo, on se retrouve pris dans une tempête de sable. Le vent est vraiment fort, la route est en travaux donc on doit prendre des déviations sur des pistes cabossées qui nous ralentissent pas mal, il se met à pleuvoir et à faire nuit… 15 km avant d’arriver à Gobernador Costa, la ville où on a prévu de dormir, pannne d’essence… Avec ce vent de fou on a consommé 10L aux 100 km (au lieu de 6 habituellement…). Heureusement, il nous reste un fond d’essence dans notre réchaud qui nous permet d’arriver jusqu’à la ville, quelle aventure!fbP1150787

We continue our journey in Esquel, a lovely city in the Andes. There we meet Daniela, Maxi and their 2 kids, another great family.

Nous poursuivons notre voyage à Esquel, une jolie petite ville dans les Andes. Nous y rencontrons Daniela, Maxi et leurs 2 enfants, une autre super famille.fbP1150791

From there we can head to the nearby park “Los Alerces”, a special tree that we’ve seen before in Chile.

De là nous pouvons partir à la découverte du parc “Los Alerces”, un arbre spécial que nous avons déjà vu au Chili.fbP1150793

Rainbow!

Arc en ciel!fbP1150795

Between two showers, the park is beautiful. Autumn colors, snowy peaks, and as it is off season, nobody disturbs us.

Entre 2 averses, le parc est magnifique. Couleurs d’automne, sommets enneigés, et comme on est hors saison on est bien tranquilles.fbP1150797 fbP1150798fbP1150802

A little bit hungry.

Petite faim.fbP1150807

Next stop, Bariloche, the Argentine Switzerland. It is supposed to be amazing for its views, but when we are there it only rains all day… Stupid winter!

Prochaine étape, Bariloche, la Suisse argentine. L’endroit est réputé pour ses panoramas incroyables, mais quand on y est il ne fait que pleuvoir toute la journée… Satané hiver!

fbP1150817

So we enjoy the gastronomy instead, we eat excellent grilled meat at the Boliche de Alberto, probably the best steak in our lives! The reputation of good Argentine meat is well deserved, and they know how to cook it right.

Du coup on se console avec la gastronomie, on mange d’excellentes grillades au Boliche de Alberto, sans doute le meilleur steak de notre vie! La réputation de la bonne viande argentine n’est pas volée, et ils savent très bien la cuire.fbP1150813

Trip to the Museum of Patagonia, where we learn a lot of things about the flora, fauna and history of this vast region.

Petit tour au musée de la Patagonie, où on apprend pas mal de choses sur la faune, la flore et l’histoire de cette vaste région.fbP1150824

Perito Moreno; the famous glacier we visited a bit earlier was named after him.

Perito Moreno, qui a donné son nom au célèbre glacier que nos avons visité un peu plus tôt.fbP1150826

And penguins! They can be seen in Patagonia, but now it’s too cold, there all gone to Brazil.

Et des penguins! On peut les voir en Patagonie, mais pas à cette saison, il fait trop froid et donc ils sont tous partis au Brésil.fbP1150828

Another specialty in Bariloche, chocolate, yummmmmy!!!

Autre spécialité de Bariloche, le chocolat, hummmmmmmmmm! fbP1150832 fbP1150833

A well organized birthday dinner!

Dîner d’anniversaire en bonne et due forme!fbP1150836 fbP1150838 fbP1150840 fbP1150842

fbP1150844

Back on the road, drinking maté to keep warm and energized!

De retour sur la route, et on boit du maté pour se tenir chaud et se donner de l’énergie!fbP1150849

The marvellous road of the seven lakes, between Villa La Angostura and San Martin de Los Andes.

La superbe route des sept lacs, entre Villa La Angostura et San Martin de Los Andes.fbP1150851 fbP1150855 fbP1150856 fbP1150861 fbP1150864 fbP1150869 fbP1150870

Crêpe party in San Martin at Ana and Tom’s house

Crêpe party à San Martin chez Ana et TomfbP1150873

San Martin also reminds us of the Alps with a lot of wooden buildings.

San Martin nous rappelle aussi les Alpes avec ses bâtiments en bois.fbP1150875

And again, road, road, road. This country is huge!!!

Et à nouveau de la route, et encore de la route. Ce pays est vraiment immense!!!fbP1150876

Pizza evening in Chos Malal in a lovely little pizzeria. The daughter of the boss leaves us a little memory, can you recognize us? 🙂

Soirée pizza à Chos Malal dans une petite pizzeria super sympa. La fille du patron immortalise le moment, vous nous reconnaissez? 🙂fbP1150879

Last bit of bad track on the ruta 40 between Chos Malal and Mallargue. There are volcanoes in the area, and the basaltic landscape is interesting.

Dernier tronçon de mauvaise piste sur la ruta 40 entre Chos Malal et Mallargue. Il y a des volcans dans la région, et le paysage basaltique est intéressant.entre chos malal et mallargue

After about 3000 km since Ushuaia, we’re almost back at warmer latitudes. Tomorrow we will arrive in Mendoza (about as North as Santiago), and from there we hope to be a little more warm and dry!

Après près de 3000 km depuis Ushuaia, on est presque de retour dans des latitudes plus clémentes. Demain, on arrive à Mendoza (à peu près au même niveau que Santiago), et à partir de là on espère bien avoir un peu plus chaud et sec!

Ushuaia & la Tierra del Fuego

We did not think we would go so far so late in the season, but once we had reached the Argentine glaciers, we could not resist pushing a little further to Torres del Paine, and once there, we were not very far from Punta Arenas and once in Punta Arenas, we were only 3 hours by boat from the Land of Fire… All in all, we ended up one morning at 8am sharp, ready to embark to Porvenir and the Chilean Tierra del Fuego.

On ne pensait pas arriver si loin si tard dans la saison, mais une fois aux glaciers argentins, on n’a pas pu résister à pousser jusqu’à Torres del Paine, et une fois là-bas, on n’était plus très loin de Punta Arenas, et une fois à Punta Arenas, on n’était plus qu’à 3h de bateau de la Terre de feu… Bref, on s’est retrouvé un matin à 8h précises prêts à embarquer pour Porvenir et la Terre de feu chilienne.

fbP1150556 fbP1150558

Motorcycles are directed to a corner of the ferry where they are strapped in case there would be waves.

Les motos sont dirigées vers un coin du ferry où on les sangle au cas où il y aurait des vagues.

fbP1150562

Fortunately the sea is calm and the atmosphere peaceful when the sun is about to point the tip of its nose on the Strait of Magellan.

Heureusement la mer est calme, et l’ambiance paisible quand le soleil s’apprête à pointer le bout de son nez sur le détroit de Magellan.

fbP1150566 fbP1150572

We finish our short night with a nap in the cosy passengers cabin. And when we wake up, bright sun shines, unexpected! Even more unexpected, we meet a group of dolphins that make us a welcome dance / swim. Awesome 🙂

Nous terminons notre courte nuit par une bonne sieste dans la cabine des passagers bien au chaud. Et quand on se réveille, un grand soleil brille, inespéré! Encore plus inespéré, on croise un ban de dauphins qui nous font une danse/nage de bienvenue. Génial 🙂

fbP1150578

The coastal village of Porvenir seems very friendly with its colorful boats and cottages.

Le village côtier de Porvenir nous semble bien hospitalier avec ses bateaux colorés et ses petites maisons.

fbP1150588 fbP1150589

Nevertheless, we don’t linger too much, the weather can change very quickly here, we had better enjoy the sun to move towards our destination, Ushuaia! We follow a dirt road along the Strait of Magellan, and we can feel that we are reaching the end of the world.

Néanmoins on ne s’attarde pas trop, le temps peut changer très rapidement ici, mieux vaut profiter du soleil pour avancer vers notre destination, Ushuaïa! Nous empruntons une piste qui longe le détroit de Magellan, et on sent bien qu’on approche du bout du monde.

fbP1150593 fbP1150597 fbP1150603 fbP1150610

Guanacos on the side of the road nevertheless seem in their element, and they wait for us to be really close to run away in a graceful leap .

Les guanacos au bord de la route semblent néanmoins bien dans leur élément, et ils attendent qu’on soit vraiment proche d’eux pour détaler d’un bond gracieux.

fbP1150615

A customs transit and a few hours drive later (Patagonia is shared between Chile and Argentina), we continue our trip on the Argentine side, and it feels decidedly closer and closer to the end of the world, the excitement is at its peak!

Un passage de douane et quelques heures de route plus tard (la Patagonie est partagée entre le Chili et l’Argentine), nous poursuivons notre route côté argentin, et on se sent décidément de plus en plus proches du bout du monde, l’excitation est à son comble!

fbP1150619

When we reach Tolhuin, about 100 km from Ushuaia, the night begins to fall. We ask about the road conditions. Bikers we met along the way had snow a few days earlier at Paso Garibaldi, the pass that leads to Ushuaia. But now, the police are formal, the road is clear and dry, we can go safely. We hesitate a bit because we always avoid driving at night , but we don’t want to take the risk of being stuck the next morning, so we go on, and we make it, we arrive in Ushuaia! 🙂

Arrivés à Tolhuin, à environ 100 km d’Ushuaïa, la nuit commence à tomber. On se renseigne sur l’état de la route. Des motards qu’on a rencontrés en chemin ont eu de la neige quelques jours plus tôt au paso Garibaldi, le col qui mène à Ushuaïa. Mais là, les policiers sont formels, la route est dégagée et sèche, on peut y aller sans risque. On hésite un peu car on évite toujours de rouler de nuit, mais on n’a pas envie de prendre le risque de se retrouver bloqués le lendemain matin, donc on y va, et ça passe, nous arrivons à Ushuaïa!!! 🙂

fbP1150641

We are quite cold, it is only a few degrees, but emotion makes us forget the cold.

On n’est pas très réchauffés, il ne fait que quelques degrés, mais l’émotion nous fait oublier le froid.

fbP1150643

After a well deserved rest, we take our bikes to explore the surrounding National Park Tierra del Fuego. The fall colors are gorgeous.

Après un repos bien mérité, nous partons explorer les environs vers le parc national de la terre de feu. Les couleurs d’automne sont sublimes.

fbP1150644fbP1150648 fbP1150660 fbP1150661 fbP1150663

Back to the city, we can admire the Beagle Channel, mountains, boats.

De retour vers la ville, on admire le canal de Beagle, les montagnes, les bateaux.

fbP1150664 fbP1150669 fbP1150672fbP1150674fbP1150682

One of the many signs reminding of a conflict that has not really been solved…

Un des nombreux panneaux qui attestent d’un conflit pas vraiment résolu…

fbP1150673

Christophe makes his farewell to Patagonia, the next day he flies to Buenos Aires, the holidays are coming to an end.

Christophe fait ses adieux à la Patagonie, il s’envole le lendemain pour Buenos Aires, les vacances touchent à leur fin.

fbP1150677

Guillaume makes his farewell to the cold and the rain, tomorrow we leave for the north, the sun and heat (hopefully).

Guillaume fait ses adieux au froid et à la pluie, demain on repart pour le Nord, le soleil et la chaleur (on espère).

fbP1150685

Around the harbor.

Petit tour sur le port.

fbP1150688 fbP1150692 fbP1150700

It is time for Christophe to say goodbye also to its kee -way.

Il est temps pour Christophe de dire adieu aussi à sa kee-way.

fbP1150702

And goodbye Ushuaia. This time we start in the late in the morning , once the frost has melted, and we can see the road that goes to Tolhuin.

Et voilà, au-revoir Ushuaïa. Cette fois, nous partons en fin de matinée, une fois que le gel a fondu, et on peut admirer la route qui remonte vers Tolhuin.

fbP1150709

It is a good thing we return there, it would have been a shame to miss this portion of the road (it was already dark when we passed on the way to Ushuaia).

Heureusement qu’on repasse par là, ça aurait été dommage de manquer cette portion de route (il faisait déjà nuit quand nous étions passés à l’aller).

fbP1150712 fbP1150713 fbP1150716 fbP1150717

Panaderia (bakery) break in Tolhuin to enjoy good empanadas, pastries and chocolates. We need calories to resist the cold! All Argentines take pictures in front of the bakery, we don’t know why it is so famous but we do the same.

Pause panaderia (boulangerie) à Tolhuin pour déguster de bonnes empanadas, pâtisseries et chocolats. C’est qu’il faut prendre des calories pour résister au froid! Tous les Argentins se prennent en photo devant la boulangerie, on ne sait pas trop pourquoi elle est si célèbre mais du coup on fait pareil.

fbP1150718

Back in the middle of nowhere.

De retour au milieu de nulle part.

fbP1150725

We run into a large flock of sheep, with their gaucho horse-riding.

On croise un grand troupeau de moutons, avec leur gaucho à cheval.

fbP1150729fbP1150732fbP1150733

We managed to avoid the snow, but we must cope with the mud along the trail through the Chilean side .

On a réussi à éviter la neige, mais on doit affronter la boue tout au long de la piste qui traverse la partie chilienne.

fbP1150730

Upon arrival, it is a disaster!

A l’arrivée, ce n’est pas beau à voir!

fbP1150735

From the other side it is not better.

De face ce n’est pas mieux.

fbP1150740

Fortunately, there is a nice paved road on the Argentine side .

Heureusement, on retrouve une belle route goudronnée côté argentin. 

fbP1150737

A quick ferry trip across the Strait of Magellan, back to the continent. This time we cross at the north of Tierra del Fuego, in Punta Delgadas, it is much faster.

Un petit coup de ferry pour retraverser le détroit de Magellan et repasser sur le continent. Cette fois nous traversons au Nord de la Terre de feu, à Punta Delgadas, c’est beaucoup plus rapide.

fbP1150739

And the Ushuaïesque adventure ends with a well-deserved wash!

Et l’aventure ushuaïesque se termine par un bon lavage bien mérité!

fbP1150743