Uzbekistan

After a rather tough introduction to Uzbekistan, we are happy to arrive in Khiva with a full tank of petrol and plenty of sum and dollar bills.

Après une arrivée en Ouzbekistan un peu rude, nous sommes contents d’arriver à Khiva avec le plein d’essence et de billets.P1080260

Khiva is a fortified city on the Silk Road, it has been very well restored and attracts many tourists (a lot of them are French, it feels strange to hear our language again).

Khiva est une ville fortifiée qui se trouve sur la route de la soie, elle a été très bien restaurée et attire de nombreux touristes (dont beaucoup de français, ça nous a fait drôle d’entendre notre langue à nouveau).

P1080217

As a result, it seems a bit fake, the inner fortress is dedicated to tourists only. Whatever, it feels really good to have again air conditionned, toilets like at home, restaurants with menus, people speaking English…

Du coup, c’est un peu artificiel, l’intérieur de la forteresse semble “réservé” aux touristes. Peu importe, ça nous fait vraiment du bien de retrouver la clim, des toilettes comme à la maison, des restaurants avec des menus, des gens qui parlent anglais…

P1080231

And the blue-tiled monuments are really worth it!

Et les monuments en tuiles bleues méritent le détour!

P1080222P1080229P1080245P1080234

To reach our next destination, Boukhara, we need to cross about 500 km of desert (in Uzbek road scale, 500 km is a lot of hours, with bad roads and never-ceasing police controls). It’s so hot in day-time that we decide to stop halfway, we leave in the late afternoon, camp in the desert, and go back on the road early morning the day after.

Pour rejoindre notre prochaine destination, Boukhara, nous devons traverser un désert de 500 km environ (en route ouzbeke, 500 km, ça fait beaucoup d’heures, entre les routes défoncées et les contrôles de police incessants…). Il fait tellement chaud dans la journée qu’on décide de couper la route en 2, on part en fin d’après-midi et on bivouaque dans le désert avant de repartir au petit matin.P1080269P1080271

We enjoy Boukhara very much, it’s really nice to walk around the shadowed streets and to discover more architectural jewels.

La ville de Boukhara nous plait beaucoup, c’est bien agréable de se promener dans les rues parsemées, elles aussi, de joyaux d’architecture.P1080279P1080290P1080305P1080292P1080326P1080319P1080327

Shopping break in the bazar where Guillaume tries to convince me he absolutely need this Uzbek general hat…

Petit arrêt dans le bazar où Guillaume essaie de me convaincre qu’il a absolument besoin de cette casquette de général ouzbek… P1080320

First open petrol station in Uzbekistan, about 1000 km away from the border… HURRA!!!

Première station service ouverte en Ouzbékistan, près de 1000 km après la frontière… HOURRA!!!

P1080330

We also get a chance to taste local specialties. Below the plov, a rice dish with pumpkin:

On profite aussi de notre séjour pour goûter les spécialités locales. Le plov, plat à base de riz et de citrouille:P1080274

And the mantis, a sort of big ravioli stuffed with meat or vegetables.

Et les mantis, une sorte de gros raviolis à la viande ou aux légumes.

P1080331

We continue our touristic road with Samarcand, that seems even more beautiful to us than its neighbor cities.

On poursuit notre petit programme de visites avec Samarcande, qui nous parait encore plus belle que ses voisines.

P1080333P1080334P1080341P1080357P1080374

The Registan

Le RégistanP1080424 P1080420 P1080418 P1080409P1080380

Look carefully on the picture below, you can see mee… this will give you an idea of our gigantic monuments are, despite every detail of them is incredibly refined.

Regardez bien sur la photo en dessous, on peut me voir… ça vous donnera une idée du gigantisme des monuments, dont chaque détail est pourtant incroyablement raffiné.P1080383

Our Uzbek adventure ends in Tashkent, where we halt to get our Tadjik visas (mission accomplished in 1 day, so efficient!), withdraw a bit more dollars, make the first service of the bike and take some rest before leaving to the Tadjik mountains.

Notre aventure ouzbeke se termine à Tashkent, où on fait une petite halte pour obtenir nos visas Tadjiks (mission accomplie en 1 jour, quelle efficacité!), tirer encore quelques dollars, faire une première révision de la moto, et se reposer un peu avant de s’en aller vers les montagnes tadjikes.

P1080432

Advertisements

Kazakhstan-Uzbekistan part 1/Kazakhstan-Ouzbekistan partie 1

From Astrakhan to Atyrau it was boring : only straight roads like this and petrol fields

D’Astrakhan a Atyrau la route est un peu ennuyeuse : que des lignes droites et des champs de petrole.P1080142P1080136P1080143

There is a lot of gas and oil in this area, this will become “the new middle east”. Today this is what Atyrau looks like from the window of our kitchen.

Il y a beaucoup de petrole et de gaz dans la region, elle va devenir “le nouveau moyen orient”. Pour l’instant voila la vue aue nous avons depuis la cuisine.

P1080149P1080151

From Atyrau to Beyneu the road was more and less the same. Still a bit boring. Leaving Beyneu we knew there was no petrol station for approximately 500 kms. So we filled water bottles with fuel before leaving.

La route d’Atyrau a Beyneu est a peu de choses pres la meme que precedemment. Toujours assez ennuyeux, donc. En quittant Beyneu nous savions que la station service suivante etait a environ 500 kms. Nous avons donc fait des reserves d’essence avant de partir.

P1080155

Do you know the E40? It is the longest european road. It begins in Calais in France and ends in Ridder in Kazakhstan. And at the exit of Beyneu it looks like this :

Connaissez-vous la E40? C’est la plus longue route europeenne. Elle commence a Calais et s’arrete a Ridder au Kazakhstan. A la sortie de Beyneu elle ressemble a ca : P1080158

P1080169

The road was so bad that Radek’s KTM suddenly decided to stop. We identified that the contacts of the fuel pump were too worn.

La route etait si mauvaise que la KTM de Radek a decide de s’arreter. Les contacts de la pompe a essence sont trop uses pour faire tourner cette derniere.P1080170

While men are looking for a solution not to stay in the desert, Laure takes a nap in the bike shade.

Alors que les hommes cherchent une solution pour ne pas secher en plein desert, Laure fait la sieste a l’ombre de la motoP1080172

Then we go on, still 250 kms before Kungrad.

Puis nous continuons, encore 250 kms avant Kungrad.P1080177

Sunset before Kungrad

Le coucher de soleil avant Kungrad.P1080181

Laure at the guest house in Kungras where we were very happy to stay after this desert experience.

Laure a l’hotel a Kungrad ou nous etions tres heureux de rester apres cette experience dans le desert.

P1080184

Kungrad is not far from Moynaq, where was the shore of the Aral sea, so we went there to see the consequence of this ecological disaster.

Kungrad est proche de Moynaq, au bord de l’ex mer d’Aral. Nous sommes alles voir les consequences de cette catastrophe ecologique.P1080190

Yes, the sea was here before…

Et oui, la mer etait ici avant…P1080191

After Moynaq we went back to Kungrad to take money and find fuel for the bike. In the bank where we went we have been told that there was no possibility for us to take money here, that we needed to go to Nukus. We were able to change some Kazakh Tenge for Uzbek sum at the black market.

Apres Moynaq nous sommes retournés à Kungrad pour retirer de l’argent et faire le plein. A la banque on nous a dit que nous ne pouvions pas retirer de l’argent ici, que nous devions aller à Nukus. Nous avons juste pu changer des Tenge Kazakh en Sum ouzbèques.

The same problem appears to take fuel. All the fuel stations were closed in Kungrad. The message was the same as at the bank : go to Nukus. We managed to buy some liters of fuel in plastic bottles and left to Nukus.

Le même problème est apparu pour faire le plein. Toutes les stations de Kungrad étaient fermées. Ici aussi le message était : allez à Nukus. Nous avons pu acheter quelques litres d’essence de contrebande en bidons de 5 litres et sommes partis pour Nukus.

In Nukus, same scenario :

– at the bank : “no, you can not have money here with your plastic card”

– in the fuel stations : “no, we have no fuel”

So we bought again some liters of fuel from plastic bottles with our last sum and went to Beiruni. The most difficult was that no one seems ready to help us, or just explain us what was going on with the banks and fuel.

A Nukus, même scénario : 

 – à la banque : “non, vous ne pouvez pas retirer d’argent ici avec votre carte”

– dans les stations services : “non, il n’y a plus d’essence”

Nous avons racheté quelques litres d’essence de contrebande dans des bouteilles d’eau et sommes partis pour Beiruni. Le plus difficile était que personne n’était disposé à nous aider ou au moins à nous expliquer quel était le problème avec les banques et les stations-service.

In Beiruni, same scenario at the bank and no fuel. At this time we didn’t have anymore water nor fuel and only 2 euros in sum.

A Beiruni, même scénario à la banque et pas d’essence. A ce moment nous n’avions plus d’eau, plus d’essence et seulement deux euros en sum.

We found someone who managed to explain us that there is only two banks in Uzbekistan where we can obtain money with our cards. The closest was in Urgench. So we went to Urgench.

Nous avons fini par trouver quelqu’un qui nous a expliqué qu’il n’y a que deux banques en Ouzbékistan dans lesquelles nous pouvons retirer de l’argent avec nos cartes. La plus proche était à Urgench. Alors nous sommes partis à Urgench.

P1080212

In Urgench we found the Asaka bank. Obtaining some money here has been a real adventure : 3h30 to have 1000 USD then 1H30 to have 500 USD changed at the black market with the bank employee.

A Urgench nous avons trouvé la banque Asaka, réussir à y retirer de l’argent a été toute une aventure : 3h30 pour obtenir 1000 USD, puis 1h30 avec l’employé de la banque au marché noir pour en changer 500 en sum.

P1080213

On the right, 500 USD, on the left the same amount converted in sum.

A droite, 500 USD, à gauche le même montant converti en sum.

P1080215

You will read the story of our Uzbek adventures soon!

La suite de nos aventures ouzbekes dans le prochain numero!